NL : FR
 Flux RSS
Arrow Plan du site

Notre mission

' L'AFCN promeut la protection efficace de la population, des travailleurs et de l'environnement
contre les dangers des rayonnements ionisants'.

RADON

Les experts de l'AFCN ont rendu un avis positif concernant le redémarrage des réacteurs de Doel 3 et Tihange 2


English version of the press release pdf

Suite à la découverte des indications de défauts dans les cuves des réacteurs de Doel 3 et de Tihange 2 à l'été 2012, l'AFCN, avec le support technique de sa filiale Bel V et de l'AIA (AIB-Vinçotte), avait formulé en janvier 2013 ses exigences pour pouvoir considérer le redémarrage éventuel des unités de Doel 3 et de Tihange 2 (11 exigences préalables au redémarrage et 5 exigences après redémarrage).

Après la remise d'un plan d'actions détaillé, approuvé en février par l'AFCN, l'exploitant a remis en dates des 15 et 26 avril un addendum aux dossiers de sûreté, reprenant les résultats relatifs aux exigences préalables au redémarrage de l'AFCN.

Après un examen approfondi des résultats fournis par l'exploitant, l'AFCN confirme que les 11 exigences de sûreté préalables au redémarrage ont été pleinement satisfaites. En conséquence, l'AFCN considère que les réacteurs de Doel 3 et de Tihange 2 peuvent redémarrer en toute sûreté.

En janvier dernier, l'AFCN avait formulé 11 exigences préalables au redémarrage des réacteurs et 5 à plus long terme. Ces exigences recouvraient 5 domaines :

1. Technique d'inspection en service par ultrasons
2. Origine et évolution des défauts
3. Caractérisation des propriétés du matériau
4. Intégrité structurelle des cuves de réacteurs
5. Test de charge

L'AFCN, avec Bel V et AIB-Vinçotte, confirment que toutes les questions de sûreté liées aux exigences préalables au redémarrage sont résolues.

MESURES ET ACTIONS ADDITIONNELLES

Des mesures et actions additionnelles sont prévues pour et après le redémarrage :

1. En cas de transitoire significatif, une inspection en service supplémentaire des cuves des réacteurs est requise afin de détecter toute évolution des indications de défauts. 

2. Trois mesures additionnelles proposées par Electrabel lors de son évaluation initiale :

  • Réduction des gradients thermiques autorisés lors du démarrage et de la mise à l'arrêt des réacteurs
  • Pour Doel 3 (étant donné la localisation des indications de défauts dans des segments plus proches de la surface) : préchauffage à 30° de l'eau des réservoirs d'injection de sûreté afin d'augmenter la marge de sûreté
  • Sessions de formation pour tous les opérateurs

UN PLAN SPÉCIFIQUE POUR LE REDÉMARRAGE

Pour assurer un redémarrage en toute sûreté, l'exploitant devra veiller à un plan spécifique pour cette opération. En outre, l'AFCN, avec Bel V, assurera la surveillance des opérations de redémarrage et renforcera ses inspections pendant et après le redémarrage des réacteurs de Doel 3 et de Tihange 2. Une inspection de l'état de la cuve est déjà  prévue au prochain arrêt des unités pour rechargement.

Liens :

Rapport final d'évaluation de l'AFCN (en Anglais) pdf
Introduction du rapport final d'évaluation et conclusions finales de l'AFCN (en Français) pdf

Notre dossier "Doel 3 & Tihange 2"

Contact :

Nele Scheerlinck (NL) : 02/289 20 17
Sébastien Berg (FR) : 02/289 20 30
Numéro général de l'AFCN : 02/289 21 11


17 Mai 2013


Contact

 
 
 

INES

 


 version imprimable Home

Copyright 2013 © - Mention légale